Forum OGM

Envie de parler OGM ou de poser une question sur OGM ? Envoyez un message sur le forum OGM ci-dessous !

Titre de votre message :

Texte de votre message :

Votre Nom :  Votre Email :

Actualités OGM

  • OGM : Manifestez votre mécontentement contre la reprise de la culture ogm en Belgique
    La Belgique va malheureusement reprendre des essais de culture OGM... Une enquête publique est actuellement ouverte jusqu'au 21 janvier 2012. Vous aussi agissez et faites connaitre votre refus de voir ses "essais" se réaliser ! Plus d'infos sur la page web agir contre les OGM ! [caption id="attachment_6" align="alignnone" width="150"
  • OGM : Le coton bio accessible à tous grâce aux ventes privées
    Jusqu’au 7 mars, bio-accessible, site de ventes privées de produits bio et écologiques, présente une collection de tee-shirts en coton bio à moins de 15 euros, espérant ainsi faire venir progressivement au bio de nouveaux adeptes. En effet, la culture de coton non bio, qu’elle soit conventionnelle ou OGM, est une vraie plaie éc
  • OGM : syndicat céréalier
    L'OPG, syndicat céréalier, vous apporte des conseils et défend quotidiennement vos intérêts face à l'ensemble des projets réglementaires. Adhérez via des cotisations syndicales. Plus d'informations sur notre site www.opg.fr ou au 05 62 60 14 30.
  • OGM : OGM : Un sujet très politique traité par l’eurocratie de Bruxelles !
    www.opg.fr       La Commission européenne a autorisé, vendredi dernier, l’importation de trois maïs génétiquement modifiés, destinés principalement à l'alimentation animale.   Malgré le rejet massif des OGM de la part des consommateurs, la Commission réitère ses erreurs stratégiques. Elle favorise ainsi les imp
  • OGM : La Commission européenne fait la promotion des OGM américains, aux dépends de ses propres agricul
    www.opg.fr Incroyable ! Alors que les firmes américaines, pour nous imposer leurs maïs OGM interdits à l'importation dans l'UE, l'incorporent en petite quantité dans du soja, lui-même OGM, la Commission européenne, gênée de devoir bloquer ces livraisons non conformes dans les ports, demande aux états membres de prendre leurs respon